Cabinet énergétique Menlha
Thérapeute énergéticien à La Ferté-Bernard
 

Laurent Brun, Thérapeute énergéticien à La Ferté-Bernard

Cabinet énergétique Menlha
Thérapeute énergéticien à La Ferté-Bernard

ANCIENNE MEDECINE TIBETAINE "BÖN"

Mon Programme Thérapeutique

Chamanisme et Alchimie “Bön” à l’origine des pratiques Secrètes de la Médecine Tibétaine

     1. Historique rapide :

     Le Bön est à l’origine de la culture, de la spiritualité et de la Médecine secrète tibétaine actuelle. Cette culture chamanique, a ensuite été modifiée par l’influence alchimique Taoïste, Hindouiste et Bouddhiste. Ainsi, avant l’arrivée du bouddhisme au Tibet, le peuple Tibétain pratiquait les rites du Bön, religion indigène traditionnelle. Les moines « Bön » étaient  des « Prêtres-Chamanes ».(Prêtes Chamanes représentant les Esprits de la nature)

     D’après la doctrine Bön, le monde est fait de trois parties :

  • les nuages et le ciel,
  • la terre, et… 
  • les « régions basses » (souterraines).

Chacune est habitée d’esprits qui influent sur la vie des hommes. Ces esprits sont ceux des cinq éléments (l’Espace ou Ether, l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre), des quatre saisons et de la nature (arbres, montagnes, rivières, plantes, ciel, soleil, lune, etc.). Parce que les activités humaines dérangent la quiétude de ces esprits ; à leur tour, ils se vengent sur les hommes.

 (L’arbre est une “Antenne” entre les mondes Souterrains, la Terre et le Ciel)

Dans le Bön, puis plus tard dans le Taoïsme et le Bouddhisme, la mort n’est pas considérée comme la fin de la vie, mais comme une transformation alchimique, amenant vers un autre état de conscience.

De nos jours, de grands efforts sont faits, avec le soutien du gouvernement tibétain en exil, pour créer un Institut International du Bön au Népal, afin que cette doctrine qui est une part indissociable de l’identité culturelle et spirituelle unique du Tibet soit préservée.

     2. Du point de vue Médical :

  • En polluant l’espace, les dieux polluent l’esprit des hommes ;
  • En polluant le feu, ils polluent leur chaleur intérieure ;
  • En polluant l’eau, ils polluent leur sang ;
  • En polluant la terre, ils polluent leur corps.

  …et de ces pollutions résultent la maladie et parfois la mort ».

     Pour lutter contre les colères des dieux, les « Prêtres-Chamanes » Bön, servent de médium entre les esprits et les hommes. Les rites qu’ils accomplissent sont différents dans chacune des régions du Tibet, car chaque endroit est habité par un esprit particulier faisant partie intégrante de la vie quotidienne des habitants. C’est de cette croyance, que le Taoïsme indique que chaque région possède son énergie propre, et qu’il est par conséquent plus prudent de soigner avec les éléments se trouvant dans sa région. De même, le Bouddhisme a tiré de cette croyance, le fait que l’homme naît dans une région suivant son karma et  celui-ci influencera toute sa vie son énergétique interne. Par conséquent, il est plus prudent de le soigner avec les éléments (nourriture ou plantes par exemple) de cette région.

     3. Conclusion :

     La médecine tibétaine a gardé dans ses enseignements secrets, les pratiques alchimiques internes de transformation Bön (Chamanisme ésotérique), même s’ils ne sont officiellement plus enseignés de nos jours.

La Médecine Tibétaine, a donc tiré de ces différentes influences, une approche « holistique » de la maladie suivant les  “Quatre piliers” et les différentes “prises de conscience” de Bouddha Shakyamouni.

Article n°2_Dimanche 28 Octobre 2018_écrit par Laurent BRUN, Thérapeute énergétique, Coach et fondateur de la “Méthode A.D.G”.           


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.